Mon avis sur l'oriculi, le nettoyeur d'oreilles écolo



Si vous vous souvenez, dans mon article sur la réduction des déchets dans la salle de bains, j'avais évoqué à la fin l'achat d'un oriculi afin de remplacer les coton-tiges. Et c'est chose faite depuis plusieurs semaines !


L'oriculi, qu'est ce que c'est ?

Originaire d'Asie, l'oriculi est un petit instrument qui sert tout simplement à ôter le cérumen (la fameuse "cire") visible dans l'oreille. 
Il en existe en inox ou en bois.


En quoi c'est mieux qu'un coton-tige ?

Il y a bien évident un intérêt écologique. L'oriculi se réutilise à l'infini (des économies en vue !), au contraire d'un coton-tige dont l'utilisation est unique. Les coton-tiges sont le plus souvent fabriqués en plastique, et échappent au système de recyclage, créant donc une pollution lors de leur fabrication mais également après avoir été jetés.

Le coton-tige a aussi l'inconvénient de rendre compact le cérumen dans le fond du canal auditif, et participe ainsi à la création de bouchon. Sans compter qu'un mouvement trop brusque peut endommager le tympan.
Au contraire, l'oriculi permet simplement d'enlever l'excès de cérumen visible à l'entrée du canal auditif. 
Car le cérumen ne doit pas disparaître de nos oreilles ! Ayant un rôle antibactérien et antifongique, il protège  efficacement les conduits auditifs.


Le test et mon avis

J'ai donc acheté un oriculi de la marque Lamazuna, en bambou. A 4,50€, je n'ai pas hésité longtemps !

C'est une petite tige en bois, légèrement incurvée au bout pour pouvoir curer plus facilement l'oreille, à utiliser une ou deux fois par semaine. 

Comme il s'agit de nettoyer uniquement l’entrée du canal auditif, le coup de main est vraiment très facile à prendre (attention par contre avec les enfants, mieux vaut le faire faire par un adulte pour éviter tout accident).

Je me suis rendue compte très rapidement que si j'étais adepte du coton-tige, c'était parce que je détestais avoir la sensation que mes oreilles étaient emplies d'eau. C'était un réflexe, dès que je sortais de la douche, je prenais deux coton-tiges pour tout enlever. Alors quand j'ai dû arrêter ça et simplement passer un coup de serviette pour essuyer, ça a été un peu bizarre au début. Il m'a fallu une bonne semaine, voire un peu plus, pour que cette sensation ne me dérange plus.

Maintenant, j'utilise l'oriculi une fois par semaine, après le shampoing. La sensation du bois n'est pas du tout désagréable, c'est doux contre la peau, même si pendant deux-trois minutes après on a encore l'impression d'avoir quelque chose qui masse ou qui bouche l'oreille. Je ne sais pas trop comment expliquer, mettez le bout de votre doigt dans l'oreille, tournez légèrement et retirez, vous voyez ? (non non je ne suis pas folle ^^)

Pour le nettoyer, j'utilise un peu d'eau savonneuse, je le rince et je l'essuie, rien de plus simple !

Je pense avoir définitivement adopté ce petit instrument. Les coton-tiges ne me manquent plus, mes oreilles sont propres et restent protégées, et j'aime assez finalement cette petite sensation que je décrivais juste au-dessus !

Et vous, avez-vous passé le cap ?

Henja




S'inscrire à la newsletter :

Nous suivre :



Commentaires

  1. Je m'en suis acheté un mais je n'ai pas encore osé passer le cap ! Allez ce week-end, je me lance :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah super, il faudra venir faire un retour alors ! :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire